Take a fresh look at your lifestyle.

Tribune : « Chaque minute perdue, chaque heure, chaque jour, semaine ou chaque mois perdu, enfonce irréversiblement notre pays dans le gouffre de l’incertitude » dixit Diabaty Doré

0

LUTTE CONTRE LE POUVOIR À VIE :

Message aux Guinéens.

Je tiens à dire à la population guinéenne que, comme cela a toujours été le cas, nous sommes sereins et résolument déterminés à mener le combat contre l’autocratie et le pouvoir à vie dans notre pays.

Notre génération ne peut abdiquer face à ce devoir pour le moins sacré. Nous devons irrémédiablement y consacrer toutes nos forces, toutes nos ressources et toute notre intelligence afin d’y arriver le plus vite que possible. Au stade où l’on est, notre patrie ne peut plus supporter encore pour longtemps. Il est grand temps de la secourir. L’heure n’est plus à l’inertie. Chaque minute perdue, chaque heure, chaque jour, semaine ou chaque mois perdu, enfonce irréversiblement notre pays dans le gouffre de l’incertitude.

Il est alors temps, encore une fois, de sortir de l’inertie et agir pour le bien de notre chère patrie. Ce n’est pas une sinécure, tant s’en faut.

Le combat sera ardu, et même très ardue, mais les patriotes que nous sommes vous et nous, l’emporterons advienne que pourra. Peu importe le temps que ça prendra, peu importe le sacrifice à y consentir. En la matière, le succès n’a d’ailleurs été facile nulle part ; mais des personnes, des peuples ont réussi même l’inimaginable grâce à un dosage savamment calculé de courage et de persévérance. La démocratie, pour la consolidation de laquelle nous nous battons, nous offre des moyens légaux d’actions dont nous devons sans aucun doute nous servir. Il s’agit ici de lutte pacifique connue et reconnue par les lois en vigueur dans notre pays.

La lutte contre l’autocratie et le pouvoir à vie est une lutte de principe et d’honneur pour la patrie.

Nous ne devons y renoncer sous aucune pression, sous aucune forme de négociation fallacieuse. Nous devons y consacrer chaque gramme d’énergie dont nous disposons afin que les générations futures trouvent devant elles une Guinée dont elles pourront être fières. Agir autrement serait pour nous, comme pour chacun de vous, une trahison vis-à-vis de l’histoire.

Bon début du mois de septembre

Diabaty Doré, Président du RPR, vice président de l’ANAD

Leave A Reply

Your email address will not be published.