Take a fresh look at your lifestyle.

TPI Kaloum: le dossier du journaliste Habib Marouane Camara renvoyé de nouveau

0

Le procès du journaliste et directeur de publication du site d’information lerevelateur224.com Habib Marouane Camara, prévu pour ce mardi 1er juin est renvoyé pour la semaine prochaine, le lundi 7 Juin 2021.

L’inscription de plusieurs dossiers au rôle en est officiellement la cause du report de ce dossier. Pour les avocats du journaliste, cet argument ne tient pas la route car selon eux, le dossier avait été mis en délibéré par le tribunal depuis l’audience du 29 mars dernier, pour qu’il statue sur l’exception soulevée par la défense.

Plusieurs fois reporté, les avocats du journaliste se posent assez de question. Ils stimulent une main cachée derrière ces reports. «Nous nous  demandons finalement qui est derrière ce dossier puisse qu’on n’a jamais vu la partie civile, encore moins son avocat et tout se passe autour du parquet. Donc, c’est une interrogation légitime d’autant plus qu’en pareille circonstance, la présence de cette partie civile nous édifie davantage », a déclaré l’avocat Me Thierno Souleymane Barry. Plus loin, il témoigne d’être serein et confiant quant à l’issue heureuse de ce dossier d’autant plus qu’il sait et continues à croire que ce dossier est un dossier vide.

Prenant la parole, Le nouveau secrétaire général du Syndicat des Professionnels de la Presse  de Guinée, Sekou Jamal Pendesa (SPPG), déclare avoir dans une lettre interpellé le ministre sur sa responsabilité, l’unification du pays autour du sport. Dans le dit courrier, les avocats du journaliste avaient invité le ministre Bantama Sow à annuler dans son agenda tout ce qui est rendez-vous judiciaire. Cela selon Sekou Jamal Pendesa, ne va pas dans l’intérêt des deux parti ni de la nation : «Bantama est ministre chargé d’une mission d’intérêt national, c’est l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Guinée. Et quand vous avez une telle mission, vous ne devez pas incarner un personnage clivant. Tous les efforts des Guinéens, y compris de la presse, doivent aller dans le sens de l’accompagner à réussir cette mission. Mais si lorsqu’on doit parler du ministre des Sports, les uns partent vers la CAN, les autres partent vers ‘’l’affaire Marouane’’ ça va nous affaiblir, ça va affaiblir les Guinéens ».

A rappeler que le journaliste Habib Marouane Camara est poursuivi dans ce dossier pour diffamation.

Lamine BARRY

Leave A Reply

Your email address will not be published.