Take a fresh look at your lifestyle.

Situation politique en Guinée : Et si Alpha CONDÉ était encore plus fort ?

0

 

Il y a tout juste un peu plus d’une semaine, quand Alpha CONDÉ a été débarqué par des hommes d’une unité militaire (forces spéciales) que lui-même a gorgé. Dans les conditions normales, Alpha devrait maintenant officiellement annoncer avoir renoncé à son troisième mandat de trop, bref, démissionné, comme ce qui s’est passé au Mali voisins en août 2020.

Jusque-là, rien de pareil. Alpha CONDÉ croit certainement à un miracle ou à un retournement de situation en refusant de rendre la démission. C’est ce que nous avons pu voir dans les colonnes de JeuneAfrique. Dans un de ses articles publié ce lundi 13 septembre 2021, le très réputé média international titre : « Guinée : Alpha CONDÉ « préfère être tué » que de démissionner« .

Faudrait-il s’inquiète ?

La réponse n’est pas loin de l’affirmative. Alpha CONDÉ a un carnet d’adresses de riches hommes d’affaires et influents un peu partout dans le monde. De son temps d’opposants historique à son règne de plus d’une décennie en Guinée, l’ancien président disposerait d’une force de frappe à travers ses relations.

Parmi ces relations, il y a la Russie et la Chine avec lesquelles il entretenait de très bons rapports au cours de ces derniers temps au pouvoir. La Russie surtout semblait beaucoup plus proche depuis que le troisième mandat a été annoncé. Alpha a pris ses distances avec l’alliée historique des pays francophones (la France, même s’il a des amis fortunés français comme Vincent BOLLORÉ.

Pour ce qui est de la Chine, elle détient les grosses parts des marchés minières en Guinée. Mais, la Chine tout le monde le sait, préfère garder son silence (officiellement) sur la politique intérieure des États.

Köyö Sentoh

Leave A Reply

Your email address will not be published.