Take a fresh look at your lifestyle.

SANTÉ: Un centre d’opération de cerveau et de nerf disponibles à Conakry

0

La Guinée a désormais un centre de neuroscience équipé d’un laboratoire de neurochirurgie. C’est l’hôpital de l’amitié sino- guinéen qui l’abrite. Sa mise en place va permettre de réduire la migration sanitaire à travers de grandes interventions chirurgicales.

Ce mercredi 19 janvier 2022, l’occasion a été mise à profit pour remettre le don de matériel médical et de médicaments à la direction de l’hôpital de l’amitié sino-guinéen par l’ambassadeur chinois en Guinée.

Ce centre de neuroscience est dédié à toutes les spécialités basées sur les sciences neurologiques à savoir la neurochirurgie, la neurologie, et la psychiatrie. La chirurgie dans ces domaines est basée sur la miniature.

Le centre va également permettre aux médecins de poser de bons diagnostics et aux citoyens de bénéficier d’un traitement adéquat.

 

Le ministère de la Santé à travers sa cheffe de cabinet est fier d’avoir ce centre qui va renforcer la capacité des services de santé.

«Ce centre de neurochirurgie est une première en Afrique occidentale. La Guinée en est fière à travers le ministère de la Santé et de l’hygiène publique qui supporte pleinement cette collaboration sino-guinéenne. Nous encourageons tous les partenaires techniques et financiers présents qui prennent des initiatives allant dans le sens de l’amélioration du système de santé de notre pays» s’est réjouit Kaïté Sall, cheffe de cabinet du ministère de la Santé et de l’hygiène publique.

Le centre est doté de matériels microscopiques. Fruit de la coopération sino-guinéenne, l’ambassadeur de la Chine en Guinée souhaite son utilisation à bon escient.

Dans ce centre, se trouve un laboratoire de neurochirurgie. Les neurochirurgiens déjà certifiés vont renforcer leurs capacités et assurer le transfert des compétences à la relève affirme le premier responsable de ce centre.

«Le travail sur le microscope s’apprend sur un certain nombre de temps et avec les clients on acquiert les capacités et performances permettant dans ce cas d’aborder des structures fines à l’intérieur de la boîte crânienne, puisque nous, nous travaillons sur le cerveau» a expliqué Ibrahima Sory Souaré, chef de service neurochirurgie à l’hôpital de l’amitié sino-guinéen.

Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.