Take a fresh look at your lifestyle.

SADEN 2021: la troisième édition du salon des entrepreneurs de Guinée ouvre sa porte

0

La troisième Edition du salon des entreprenariats « SADEN » a débuté ce mercredi 09 juin à Conakry. Lancée sous le thème   » l’entrepreneuriat à l’épreuve du COVID-19″, cette rencontre a connu la présence des entrepreneurs et des membres du gouvernement.

SADEN offre de nombreuses opportunités aux entrepreneurs guinéens, a annoncé madame la ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi à l’occurrence Djénab DRAME dans son discours : « le principal artisan de booster les jeunes entrepreneurs, les encourager, les accompagner, les soutenir c’est quand même le gouvernement. Donc on se dit que le SADEN offre une autre opportunité au gouvernement pour s’exprimer et aussi informer ces entrepreneurs les opportunités de formation qui pourront les permettre dans l’avenir d’entreprendre, de se prendre en charge et aussi les rappeler les différents défis qui est le temps. Parce que vous le savez très bien, que le temps demeure le plus grand défi des entrepreneurs ».

Avec la présence de la Covid19 qui a ralentie beaucoup d’activités, SADEN se donne pour objectif parmi tant d’autre, d’offrir des moments de réflexions afin de trouver des pistes de solutions en réponse de la pandémie, nous a fait comprendre dans sa prise de parole, le directeur  général de l’AGUIPE Sékouba Mara : « cette année, le SADEN se fixe pour objectif d’offrir des pistes de réflexion et de développer des ateliers de formation afin de faire de la crise sanitaire du COVID-19, une réelle opportunité pour nos entrepreneurs et un moyen de renforcement des capacités des entrepreneurs locaux. Les panélistes à travers des différentes sessions, poseront, pour tous les secteurs mines, agricole, commerce, NTIC, l’environnement, etc. les diagnostics et impacts du COVID en vue de proposer des solutions concrètes pour une résilience accrue de nos entreprises ».

Pour sa part, Houleymatou Baldé, ancienne lauréate et directrice générale de Biocop Guinée (entreprise de production d’engrais organique et de promotion de l’agriculture biologique) a soulevé les difficultés liées à l’entrepreneuriat pendant cette crise sanitaire.

« En ce qui concerne les entrepreneurs, nous avons beaucoup souffert. Nous avons rencontré d’énormes difficultés, à savoir: le retard dans la chaîne d’approvisionnement, de production, de distribution, la perte du chiffre d’affaires, le changement récurent des besoins de nos clients, la destruction des récoltes agricoles, les difficultés de transfert de financement pour le démarrage de nos différentes activités, le licenciement de certains de nos employés contre notre gré. Mais malgré toutes ces difficultés, nous avons continué à nous battre et à travailler » a-t-elle énuméré.

Comme les éditions passées, le SADEN récompensera des concepts et projets novateurs proposés par des entrepreneurs ou aspirants entrepreneurs pour contribuer à la lutte contre la Coid19.

Saran TRAORE

Leave A Reply

Your email address will not be published.