Take a fresh look at your lifestyle.

Relation civilomilitaire : un cadre de dialogue a lieu à conakry 

0

Une discussion a lieu en ce début de semaine à Conakry entre les civils et les militaires. Elle fait suite aux mésententes souvent remarquées entre ces deux entités notamment dans les manifestations sociopolitiques.

L’objectif visé est de faciliter la collaboration entre les hommes en uniforme et les citoyens de Conakry. L’axe le prince est l’endroit où le constat est amer.

 

«Nous voulons qu’il y ait cohésion sociale entre les civils et les militaires. Chacun doit aimer son prochain, qu’il sache ses droits et devoirs. Les civils ne doivent pas considérer les hommes en uniforme comme des ennemis. Ce sont eux qui assurent la sécurité de la population. Les militaires à leur tour ne doivent pas abuser de leur force pour intimider la population qui veut parfois manifester pour réclamer leurs droits légaux» Alphadjo leader de l’axe le prince.

À cette rencontre, étaient présents des gendarmes, des militaires, des policiers, des acteurs de la société civile, ajoutés aux acteurs politiques qui sont à la base des manifestations dans le pays auxquelles se joignent les jeunes.

«Des sujets comme les droits de l’Homme, le principe de rétablissement de l’ordre public, le droit de manifester et la bonne conduite des forces de défense et de sécurité ont été débattus pour une cohésion entre les acteurs concernés» a souligné Kaly Diallo, acteur de la société civile et président de la plateforme la baillonette intelligente.

À l’issue de cette rencontre, «le résultat attendu est que les civils et militaires s’entendent afin d’éviter les cas de morts dans les manifestations sociopolitiques dans le pays» un représentant des hommes en uniforme.

 

Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.