Take a fresh look at your lifestyle.

PROLIFÉRATION DES JUS SUR LE MARCHÉ : L’ONCQ et l’union des consommateurs à la quête des contrevenants 

0

La prolifération des jus prohibés sur le marché en cette période de carême chrétien et de ramadan est un véritable problème de santé publique. Ce jeudi 08 avril 2022, la rédaction de satinfos.com à travers un de ses reporters a fait un tour dans quelques marchés de Conakry comme cosa, matoto et autres. Là-bas, des jus sans date de péremption ont été démantelés malgré la présence sur le terrain des agents de l’Office national de contrôle de qualité et l’Union des consommateurs de Guinée.

« Je m’appelle Abdourahamane Diallo, 29 ans, jeune conducteur de taxi moto. Dans mes mains, il y a une bouteille de jus sur laquelle il est mentionné cocktail. Ce jus n’a pas de date de péremption, il est aussi moins cher. C’est un jus périmé, c’est sûr», a-t-il regretté.

 

Ce constat, Oumar Camara lui aussi en a fait assez sur le marché. « Des jus de plusieurs types, parfois moins chers, sont vendus à la population et les normes ne sont plus une priorité pour les vendeurs», nous explique le jeune.

Ce comportement, le président de l’Union des consommateurs de Guinée explique que les populations peuvent bien contribuer à son éradication. Mais comment ? « Il faut prendre le temps de vérifier la date de péremption des produits avant de les acheter», a souligné Ousmane KEÏTA président de l’Union des consommateurs de Guinée.

En Guinée, une loi alimentaire L 003 relative à la protection des consommateurs a été promulguée en 2021. « Elle stipule que tout Guinéen responsable de l’importation des produits périmés ou impropres à la consommation doit être puni.», a précisé Mohamed Aminata Sylla, directeur général de l’Office national de contrôle de qualité.

 

Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.