Take a fresh look at your lifestyle.

Prolifération des fabriques d’eaux à Conakry: L’ONCQ promet des sanctions pour celles qui sont illicites

0

En Guinée, le phénomène de prolifération des fabriques d’eaux est grandissant et aux conséquences parfois positives et négatives. l’Office national de contrôle de qualité qui est un service destiné à la protection des consommateurs à promis des sanctions ce lundi 22 novembre 2021 contre toutes les fabriques d’eaux qui ne sont pas dans les normes d’hygiène.

«À Conakry comme à l’intérieur du pays, des unités industrielles sont spécialisées dans la production d’eau minérale. D’un côté, leur prolifération lutte efficacement contre les maladies hydriques comme la diarrhée, la dysenterie amibienne, le choléra» a expliqué Saman Damang, chef du département réglementation à l’Office national de contrôle de qualité.

Cependant, l’accroissement de ces fabriques d’eaux entraîne aussi des conséquences, regrette l’ONCQ.
«Ces conséquences ne sont autres que l’insalubrité, avec des sachets plastiques non-décomposables. Certaines fabriques utilisent aussi l’eau de robinet pour fabriquer des sachets d’eau. Pourtant, dangereux pour la santé de la population. Des débris sont souvent découverts à l’interne» regrette Saman Damang.

À date, plusieurs fabriques d’eau qui ne respectent pas les règles d’hygiène ont été fermées nous apprend l’ONCQ.

«celles qui fonctionnent actuellement, renferment chacune des laboratoires d’analyses» poursuit l’ONCQ.

L’eau est un aliment indispensable dans la vie de l’Homme. Pour beaucoup, le service de contrôle de qualité devra multiplier ses actions pour protéger la santé des consommateurs.

Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.