Take a fresh look at your lifestyle.

« …on pourra venir à bout de cette équipe malienne… », dixit Arouna Icrami CAMARA, l’entraîneur principal du Syli féminin A

0

La Guinée prépare les qualifications à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) dames. Elle va jouer contre le Mali en double confrontation octobre prochain. Avant cette échéance, l’équipe multiplie les entraînements au Stade annexe de Nongo. Le coach principal s’est entretenu avec notre reporter (Köyö Sentoh) sur le niveau de préparation de l’équipe, l’état de forme des joueuses et surtout l’adversaire en face. Arouna Icrami CAMARA a promis de faire l’exploit face au Mali qu’il dit bien connaître.

 

SAT INFOS : D’abord, revenons sur le programme de la double confrontation face au Mali !

 

Arouna Icrami CAMARA : Nous jouons contre le Mali au mois d’octobre entre le 18 et le 19. Match aller au Mali, match retour prévu en Guinée le 25. Nous avons commencé notre séance d’entraînement depuis le 18 de ce mois. Ça fait pratiquement deux semaines. Aujourd’hui, nous avons entamé la troisième semaine.

 

SAT INFOS : Sur quoi avez-vous travaillé aujourd’hui ?

 

Arouna Icrami CAMARA : On a mis un thème : relation milieu-attaque en échauffement, en situation et en enjeu. On a fini par un jeu de possession.

 

SAT INFOS : Comment trouvez-vous les joueuses physiquement et mentalement ?

 

Arouna Icrami CAMARA : La forme physique vient petit-à-petit, il faut l’avouer parce qu’à la reprise, il y en a qui avaient pris du poids. Cela dû au manque de compétition. Mais avec le préparateur physique et tout le staff, on avait mis en place une préparation sur l’endurance et, cela est en train de payer. Donc nous nous satisfaisons du fait qu’il y a une nette amélioration sur le plan physique, mais nous ne sommes pas encore au top parce que nous voulons qu’il y ait plus d’intensité. Nous n’avons pas vu ça encore. Mais elles sont en train de monter en puissance. Ce qui est plus important.

 

SAT INFOS : Avez-vous une idée de l’adversaire ?

 

Arouna Icrami CAMARA : Évidemment ! Depuis le tirage au Sort, nous sommes en train d’enquêter sur l’adversaire sachant qu’il joue un championnat régulier, en même temps, il a participé récemment à un tournoi majeur avec des équipes africaines notamment le Nigéria, le Maroc, je crois la Côte-D’Ivoire. Donc on sait qui est notre adversaire. Sur le plan physique, il est au top, on le sait. Ensuite, il est soutenu par ses autorités entre autres. La chance que nous avons, la gardienne qui est là, évolue dans un club malien, l’AS Manden qui a été championne du Mali. Elle a été la meilleure gardienne, elle nous a donné d’amples informations par rapport à notre adversaire. Nous disons ceci : il suffit que nous nous préparions physiquement et mentalement et que nous ayons le soutien de nos autorités, on pourra venir à bout de cette équipe malienne.

 

SAT INFOS : Y a-t-il des blessés ?

 

Arouna Icrami CAMARA : Oui ! Nous regrettons la blessure d’une de nos joueuses majeures CONTÉ qu’on appelle Kaka. Elle jouait au Liberia. Depuis qu’elle est venue – aujourd’hui même elle n’est pas venue parce qu’elle a beaucoup de pépins physiques et, ça, c’est préjudiciable parce que c’est quelqu’un sur qui on compte énormément pour nous apporter sa qualité offensive et son sens du but. Mais, qu’à cela ne tienne, c’est une ossature, nous avons réfléchi sur le plan B. On est en train de reconvertir certaines pour qu’elles se confirment. Nous, c’est l’égalité de chance. Celle qui va prouver sur le terrain sa capacité physique, mentale et tactique, c’est elle qu’on va choisir. Il n’y a pas question de star et nous nous basons sur le collectif. Tout le monde défend, tout le monde attaque. Il n’y aura pas question de compter sur une individualité.

 

SAT INFOS : La voyez-vous rejoindre le groupe avant le déplacement au Mali ?

 

Arouna Icrami CAMARA : Nous espérons, mais, nous, tous les jours comptent. Le fait qu’elle manque les entraînements comme ça, cela peut être préjudiciable parce qu’elle n’est pas à 100 % de sa forme. Quand elle commence une séance, elle ne termine pas. On ne peut pas préparer un rendez-vous si important comme ça avec cette allure-là tout en sachant que notre adversaire est coriace. Donc on ne va pas la négliger, on va la ménager.

 

SAT INFOS : C’est la seule fausse note pour le moment ?

 

Arouna Icrami CAMARA : Il y a notre axe central. Chiéva qui est un peu souffrante. Elle a fait un peu de footing pour voir si elle peut revenir. Ça, c’est un signe encourageant parce qu’il un peu plus d’une semaine qu’elle ne s’est pas entraînée. Peut-être dans les jours à venir, on pourra la récupérer.

 

SAT INFOS : Est-ce que vous disposez des éléments vidéos de l’adversaire pour montrer aux joueuses ?

 

Arouna Icrami CAMARA : Personnellement, j’ai visionné leur match contre le Maroc. Elles ont perdu leur premier match 3-0, second match 3-2. Il y a mon assistante qui a vu leur match qu’elles ont perdu contre le Nigéria. C’est déjà prévu, on va commencer les séances vidéos la semaine prochaine pour que les filles se rendent compte de la qualité de l’adversaire : son point fort, son point faible. Ce que j’ai vu chez l’adversaire, c’est que c’est une équipe physique mais pas compacte. Donc la bataille va se faire dans le milieu. Il faut renforcer la densité au milieu et renforcer les couloirs, être très attentif sur les balles aériennes parce qu’elles jouent le football direct. Elles ne jouent pas comme nous : conserver, progresser pour finir. C’est sur ce plan-là qu’on doit travailler et puis faire les thèmes : en une touche de balle, le contrôle-passe pour les prendre en contre.

 

SAT INFOS : Avez-vous déjà opéré des matchs amicaux ou bien vous en avez en projection ?

 

Arouna Icrami CAMARA : Pour le moment, non, nous n’avons pas encore eu de matchs amicaux, mais c’est programmé dans notre planification. Maintenant, on est là à définir de quelle catégorie nous allons choisir pour faire notre match amical. On a envisagé de prendre les U_15, dans les clubs informels, proposer à l’équipe U_20 qui a joué contre la Siérra-Leone.

 

SAT INFOS : Merci beaucoup coach pour l’entretien accordé et bonne chance…

 

Arouna Icrami CAMARA : merci à vous pour le déplacement…

Leave A Reply

Your email address will not be published.