Take a fresh look at your lifestyle.

N’zérékoré / ouverture des classes : « Certains parents d’élèves ne connaissent même pas dans quelle école, leurs enfants étudient» Dixit le chargé à l’information et aux affaires sociales du bureau des fondateurs des écoles privées de N’zérékoré

0

À seulement deux jours de la rentrée scolaire 2021-2022, les inquiétudes des parents d’élèves, les responsables éducatifs et les encadreurs se multiplient. À chacun, ce qui lui concerne, a un rôle important dans le système éducatif du pays. Bien que les écoles publiques sont parfois confrontées à certaines difficultés notamment, le manque d’enseignants et de tables bancs cependant, les écoles privées sont aussi confrontées à d’autres difficultés.

« Toutes les écoles privées de N’zérékoré sont fin prêtes à recevoir les élèves ainsi que les enseignants pour l’ouverture prochaine des classes. Nous avons quand même des difficultés au niveau de recouvrement, certains parents d’élèves au lieu de venir vers eux même payer la scolarité des enfants, ils ne le font pas, ils donnent toujours aux élèves. Normalement ils doivent passer dans les bureaux pour les inscriptions et ré-inscriptions afin de laisser leur contact à notre niveau mais très malheureusement, certains parents d’élèves ne connaissent même pas dans quelle école, leurs enfants étudient» d’après le chargé à l’information et aux affaires sociales du bureau des fondateurs des écoles privées de N’zérékoré, fondateur du Groupe scolaire privé Ramatoulaye Keita.

Aujourd’hui, grâce à cette négligence des suivi, certains élèves n’arrivent pas à terminer les études, car certains d’entre eux utilisent leur scolarité pour autre besoin quotidien.
Alors, les parents doivent non seulement contrôler les élèves, mais aussi de leur suivre de prêt parce qu’il ne s’agit pas d’envoyer son enfant dans les écoles privées et l’abandonner.

N’ZÉRÉKORÉ, le correspondant régional de SATINFOS.COM

Leave A Reply

Your email address will not be published.