Take a fresh look at your lifestyle.

Mouvement syndical guinéen : Crise entre la CNTG et l’USTG (les raisons)

0

Le torchon brûle entre deux organisations syndicales du pays. Il s’agit de la confédération nationale des travailleurs de Guinée et l’Union Syndicale des travailleurs de Guinée. L’une accuse l’autre d’avoir utilisé toute seule l’intégralité de l’argent qu’elles ont reçu ensemble en 2017.

Il s’agissait d’une subvention qui leur avait été accordée par le ministère de l’enseignement technique de la formation professionnelle de l’emploi et du travail d’alors. Que s’est-il réellement passé ?
« Je suis accusé par Abdoulaye SOW, secrétaire général de la fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée d’avoir été le seul bénéficiaire de l’intégralité du montant pourtant alloué à toutes les organisations syndicales du pays. Je suis pas d’accord parce que chacun a reçu sa part, mais pour des raisons que j’ignore, on chante le mauvais non de la CNTG aujourd’hui. On se laissera pas faire » promet Ahmadou Diallo à ses détracteurs.

Ahmadou Diallo à travers son représentant a exposé des preuves, des documents qui selon lui, démontrent que l’USTG a bien reçu sa part du montant.

Pendant ce temps, Abdoulaye SOW insiste et persiste que des accusations qu’il a portées contre Ahmadou Diallo sont fondées. Il tente d’ailleurs de clarifier davantage ce qui s’est réellement passé.
« Pour un départ, l’argent était partagé normalement mais dès 2019, Ahmadou Diallo s’est accaparé de la fortune. Tout était en faveur de la confédération nationale des travailleurs de Guinée» regrette Abdoulaye SOW.

Apparemment, c’est est un jeu d’intérêt devant lequel nul ne souhaite que son image soit salie. Pour beaucoup, les vraies raisons ne sont jamais dévoilées dans ce genre de situation. Les deux centrales syndicales tentent chacune à tout prix de convaincre les nouvelles autorités selon les observateurs.

Justin Lewa

Leave A Reply

Your email address will not be published.