Take a fresh look at your lifestyle.

« La justice n’était pas indépendante… », avoue l’inspecteur général du ministère de la Justice

0

 

Les acteurs de l’appareil judiciaire guinéen ont rencontré les nouvelles autorités, ce mardi 21 septembre 2021. La rencontre a été mise à profit pour ces acteurs, d’exposer les méandres de la justice guinéenne. Une justice qui a essuyé des critiques acerbes ces derniers temps de gouvernance d’Alpha CONDÉ.

Face aux militaires, avocats, procureurs, fonctionnaires du ministère de la Justice, etc., ont eu droit à la parole. Sans langue de bois, l’inspecteur général du ministère de la Justice a dit haut ce que l’on pensait tout bas. « La justice n’était pas indépendante dans le vrai sens du mot. Dans un passé récent, l’exécutif jouait beaucoup le rôle dans l’exercice de la fonction du juge, autrement dit, l’exécutif s’immisçait dans les affaires judiciaires d’une façon continue », affirme Mamadou Alpha THIAM, à la sortie de la rencontre. « Nous leur avons dit également que la justice a rendu plusieurs décisions par centaines, mais elles n’ont pas été exécutées. Nous souhaitons que les décisions de justice rendues soient exécutées parce que la force de la justice dans l’application des décisions », a-t-il renchéri face à la presse.

Pour rappel, le secteur de la justice a été fortement secoué par une grève des huissiers et des avocats pour réclamer l’exécution des décisions de justice en Guinée. Après quelques semaines de tractations, la grève été suspendue après l’annonce de la mise en place d’un comité de réflexion (sur les revendications des auxiliaires de justice) faite par le ministre de la Justice.

Köyö Sentoh

Leave A Reply

Your email address will not be published.