Take a fresh look at your lifestyle.

Kankan: « Nous avons des produits contre certaines maladies telles que : la faiblesse sexuelle, la stérilité des femmes et hommes, l’hypertension, maux de ventre, le paludisme, le coronavirus et autres…» dixit Mamoudou Koteban Camara

0

En Afrique, tout comme ailleurs dans le monde, la médecine traditionnelle joue un rôle très important dans nos sociétés. Malgré sa modernisation, elle reste très puissante aux yeux de certains Africains malgré l’influence de la médecine moderne sur elle. Ces médecins traditionnels se focalisent à l’aide des plantes pour guérir plusieurs maladies et surtout, celles qui sont chroniques.

À Kankan, deuxième ville de la Guinée, votre quotidien en ligne, satinfos.com à travers son correspondant basé dans la région a rencontré Mamoudou Koteban Camara dans son centre de traitement traditionnel (pharmacie) au quartier kabada II.

Tout d’abord, il a précisé pourquoi il a choisi ce qu’il fait aujourd’hui : « Après mes études universitaires, j’ai compris qu’il faut s’investir dans les domaines pouvant aider l’Afrique et les Africains. Quand j’étais sur le banc, je me débrouillais un peu. Vous n’allez pas sans savoir que notre avantage dépend de trois choses à savoir : travailler dans sa propre langue, se nourrir avec ses propres produits agricoles et se soigner avec ses propres produits médicaux. Voilà pourquoi je me suis lancé dans ce domaine.» dit-il

Poursuivant, notre interlocuteur n’a pas hésité de nous parler sur ses propres produits pharmaceutiques et comment ils procèdent à la fabrication.

« Dans notre pharmacie, nous avons plusieurs médicaments qui peuvent guérir plusieurs maladies. C’est nous-même qui faisons tous ces travaux ici, nous avons déjà un laboratoire pour ça. Nous avons des produits contre certaines maladies telles que : la faiblesse sexuelle, la stérilité des femmes et hommes, l’hypertension, maux de ventre, le paludisme, le coronavirus et autres. Nous mesurons tout d’abord avant de procéder à la préparation, c’est pourquoi, une fois à laboratoire, nous analysons comment il faut combiner tel et tel produit avant la préparation. » Ajoute-t-il.

Sur la question de savoir si ce centre de traitement est connu par les autorités de la commune urbaine de Kankan , ce médecin traditionnel est revenu pour répondre.

« il faut savoir que nous avons des autorités et pour ouvrir ce centre, nous avons d’abord cherché l’agrément qui nous a autorisé à travailler. Cela fait déjà huit ans que nous sommes là à travailler » a-t-il conclu.

Pour rappel, c’est cet homme qui, à un moment donné, a déclaré avoir trouvé le médicament contre le coronavirus à Kankan.

De Kankan, Mohamed II DIANÉ Pour satinfos.com.

Leave A Reply

Your email address will not be published.