Take a fresh look at your lifestyle.

Kankan- les activités des assises nationales moyens convoitées

0

Depuis sa prise du pouvoir le 05 septembre dernier, le CNRD à travers son président se préoccupe à la réconciliation des Guinéens qui dans ces derniers temps, ont été victimes des manipulations politiques. C’est pourquoi, les activités des assises nationales sont programmées sur l’ensemble du territoire national. Une opportunité pour les citoyens de se prononcer sur les abus qu’ils subissaient, se pardonner et de se réconcilier.

 

C’est dans la même lancée que les autorités locales de Kankan ont déclenché les premières activités des assises nationales ce lundi, 11 avril 2022, à la maison des jeunes de Kankan, en présence des élus locaux des différentes communes rurales de Kankan et les sous-préfets. Malgré l’importance de ces rencontres, plusieurs partis politiques n’ont pris part. Venu représenter monsieur le gouverneur de région, le directeur de cabinet du gouvernorat de Kankan s’est réjouis en ces termes.

« C’est une fierté pour moi de représenter monsieur le gouverneur de région pour assister au lancement de ces assises nationales pour la réconciliation et le pardon. Moi je salue le président le colonel Mamady Doumbouya et de son gouvernement pour avoir l’idée d’une telle rencontre qui donne l’opportunité à chaque citoyen Guinéen de se prononcer sur ce qui lui fait mal, ce qu’il a subi comme mal dans ce pays. Nous venons de lancer les travaux des assises préfectorales pour le pardon et la réconciliation à Kankan. Vu la quantité du public cible que j’ai vu, je suis sûr et certain que les gens vont se prononcer et qu’au sortir d’ici, la page sera définitivement tournée » dit M. Almamy Simbali Camara, directeur de cabinet du gouvernorat de Kankan, représentant du gouverneur.

De son côté, le sous-préfet de Balandou, participant à cette cérémonie a livré ses sentiments.

« Aujourd’hui nous sommes là, tous les sous-préfets des 15 sous-préfectures de Kankan ainsi que les élus locaux, pour accompagner monsieur le gouverneur et préfet au lancement des activités des assises nationales à Kankan. Nous remercions beaucoup nos autorités qui ont eu cette initiative car, sans pardon, il ne peut pas y avoir des réconciliations. Il y’a eu beaucoup de situations qui se sont passées ici en Guinée mais malgré tout, on doit se pardonner » s’est-il confié Lieutenant Jean Bâtisse Béavogui, sous-préfet de Balandou, participant.

À rappeler que plusieurs partis politiques de Kankan ont boudé cette rencontre d’aujourd’hui qui va se clôturer ce mercredi, 13 avril 2022.

De Kankan, Mohamed II DIANÉ
Pour satinfos.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.