Take a fresh look at your lifestyle.

Kankan / la course pour le CNT a pris fin : Mohamed CHÉRIF admis pour représenter la jeunesse de la région

0

Comme on l’avait annoncé dans nos précédents articles, le processus de désignation d’un candidat unique pour la représentation de la haute Guinée s’est clôturé ce mardi, 02 novembre 2021 au gouvernorat de Kankan.
Ils étaient au nombre de 13 jeunes à déposer leur candidature, très malheureusement, 10 candidats ont été exclu dès le premier jour du processus, d’après les membres du jury, ces 10 candidats n’avaient pas le dossier au complet et pour le cas spécifique de l’un des 3 candidats retenus dans un premier temps, il a été constaté que ce dernier n’avait pas l’agrément de son organe, il a été immédiatement exclu aussi. Aly Badra CONDÉ et Mohamed CHÉRIF étaient les deux candidats retenus à s’affronter ce mardi, 02 octobre 2021 devant les membres du jury dans la salle de réunion du gouvernorat de Kankan. Ils ont été soumis aux différents tests à savoir, le test écrit et oral et le test en calcul. Mohamed CONDÉ est sorti vainqueur après des heures de combat avec son adversaire.

« Tous ceux qui m’ont suivi pendant ma campagne, sur mon compte Facebook, j’ai dit que je tends la main à tous mes frères, on est des kankanais, au-delà ça un jour, le CNT là va finir et je vais revenir à Kankan. Alors je demande à tout ce qui m’ont soutenu de ne tenir aucun propos désobéissant ou un propos déplacé à l’égard de nos adversaires. C’est vrai hier, ils étaient nos adversaires, mais à partir de maintenant là, on est censé se donner la main»,  nous a confié avec la joie, le vainqueur, Mohamed CHÉRIF.

Ce jeune, un acteur de la société civile donne raison au groupe de jeune qui manifestait au temps du régime CONDÉ pour la construction d’un barrage à Kankan, aussi, il prévient que la construction d’un barrage ne sera pas possible pendant cette période de transition.

« La jeunesse de Kankan a pris sa responsabilité avant, en défendant certaines valeurs, tels que le problème du courant, je l’ai dit, ce n’est pas de la démagogie quand j’ai rencontré les différents groupes, j’ai dit qu’on va soutenir le groupe qui a mené ce combat. C’est vrai que le modèle peut changer, on va pas mentir, on ne pourra pas avoir le barrage d’ici à la fin de la transition, ce n’est pas possible, mais on va se battre auprès des institutions, auprès des autorités qu’on ait le courant au moins de 18 h à 6h»

Après la région forestière, la haute Guinée vient de montrer la transparence dans ce processus initié par la junte militaire au pouvoir. Alors, l’espoir est permis pour la bonne marche de la transition en cours.

Kankan, Mohamed Il DIANÉ pour satinfos.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.