Take a fresh look at your lifestyle.

Insécurité : Un groupe de sapeurs-pompiers a été attaqué hier nuit à Bambeto

0

Un camion remorque a pris feu hier soir aux environs de 20heurrs. Les faits se sont produits au quartier Bambeto dans la commune de Ratoma. Informés, les agents du service d’incendie de secours de Matoto se sont rendu sur les lieux. Malheureusement, ils ont été la cible d’une attaque par des loubards qui sont aussitôt venus entourer le camion.
« On ne sait pas la raison pour laquelle ils ont entouré le camion. Aussitôt arrivés, les agents ont été agressés. Le chauffeur a été blessé sur la tête, il a même perdu conscience. Certains agents ont été pris en otage, il a fallu l’intervention des policiers pour leur libération », a expliqué Moussa Camara, Contrôleur Général de police et Directeur Général de la protection civile.

Le Contrôleur Général de police et Directeur Général de la protection civile renchérit que cette attaque dont a été victime son service n’est pas une première. « Tous nos camions sont aujourd’hui endommagés. Ces camions que nous recevons, ce sont les dons. Si nous perdons tout, une catastrophe va arriver un jour et on ne pourra pas s’en sortir », regrette Moussa Camara.

Pourtant, il explique que le service de sapeurs-pompiers n’est pas une unité de répression, mais plutôt de secours. Mais dans ce cas précis, les sapeurs-pompiers sont souvent accusés de retard dans l’intervention dans les cas d’incendies.

À la question de savoir si cela avait quelque chose à avoir avec l’attaque, Moussa Camara s’explique : « Dès qu’on a été informé, on s’est présenté. La raison est que nous sommes venus pour sauver le camion qui était en flamme alors que les badauds eux, voulaient piller le camion et vider son contenu », renchérit le contrôleur Général de police.

Au nom de la direction générale de la protection civile, Moussa Camara invite l’opinion publique à comprendre que la mission de son unité s’inscrit dans le cadre de la protection des citoyens contre des incendies et d’autres catastrophes.

JUSTIN LENO

Leave A Reply

Your email address will not be published.