Take a fresh look at your lifestyle.

Insécurité à Conakry : les voleurs ont une nouvelle force de frappe

0

Vous devriez être prudents avant de s’embarquer dans un taxi à Conakry. Les voleurs ont trouvé une nouvelle technique pour voler des gens moins attentifs.

Avec les difficultés de se trouver un moyens de déplacement certains jours à Conakry, nombreux sont ceux qui prêtent moins d’attention à la voiture dans laquelle ils s’embarquent. L’on est plus préoccupé par le premier taxi qui se pointe devant nous et qui va dans la même direction que nous.

Et, une fois à bord, on se préoccupe peu de ce que nous avons sur nous comme objet. On veut vite arriver à destination. Les voleurs le savent et ils ont trouvé un moyen pour en profiter. Un moyen qui a déjà fait des victimes qui en parlent. J’ai vécu ça moi-même, le dimanche passé. Dans certains taxis, ils sont trois. Ils peuvent même avoir une femme enceinte avec eux pour ne pas faire douter les gens. Pourtant, c’est les mêmes. « Quand tu montes, ils vont profiter du petit moment de déconcentration pour te voler. Quelques instants après, le chauffeur te dit qu’il se limite ici parce que son carburant est fini. Ça trouvera qu’ils ont fini de te voler. » raconte Coumba DIALLO, citoyenne à Soumambossia.

Un sentiment partagé par Kadiatou CAMARA, commerçante à la Cité Enco-5. Elle nous raconte se qui est arrivé à son amie il y a une semaine. « Lundi passé, nous partions à Madina. C’est Magbana qu’on emprunte mais ce jour, tous les magbanas qui venaient étaient pleins. Nous sommes montées dans un taxi. Ma copine a mis son téléphone sur ses jambes et ses mise à compter de l’argent. Arrivé à Cosa, le chauffeur lui a dit qu’il tourne parce qu’il y a des embouteillages. Au moment qu’elle vérifie dans son sac pour son téléphone, ils étaient déjà partis. Ils étaient trois derrière dont une femme; » dit-elle.

 

Köyö Sentoh

Leave A Reply

Your email address will not be published.