Take a fresh look at your lifestyle.

GUINÉE : Un atelier sur les questions migratoires ouvert ce mardi à Conakry 

0

Pour faciliter la bonne gestion des questions migratoires en Guinée, un atelier national d’identification des indicateurs de données liées à l’immigration irrégulière a été ouvert ce mardi 09 Novembre 2021 dans un complexe hôtelier de Conakry.

Pendant trois jours, le ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la coopération internationale et des Guinéens de l’étranger, l’Organisation Internationale pour la Migration et l’Observatoire Guinéen pour la migration vont proposer des solutions pour une gestion fiable de ce phénomène naturel.

«Dans la méditerranée, ils sont nombreux ces jeunes qui meurent à la recherche du bien-être. Le problème se situe souvent au niveau des statistiques sur des personnes décédées. Cet atelier de collecte des données migratoires va permettre de savoir combien de jeunes sont candidat à cette aventure, pour quelle raison et combien ont des problèmes sur le chemin», explique Mohamed Ali Barry, secrétaire général du ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la coopération internationale et des Guinéens de l’étranger.

La gestion des questions migratoires est complexe. En Guinée, l’observatoire guinéen des migrations a été créé à cet effet.

« À travers cet atelier, l’OGM compte renforcer ses capacités de gestion de ce phénomène naturel» a souligné Maximilian Diaz, Chargé des programmes et chef de mission adjoint à l’OIM Guinée.

Les participants sont des étudiants en master spécialisés en migration, des responsables des organisations de la société civile et représentants d’institutions. Ils se félicitent des objectifs de l’atelier.
«C’est très important cet atelier parce qu’en réalité, le phénomène migratoire est impossible à banir aujourd’hui. Tous les pays sont confrontés à cela. Mettre des stratégies en place pour sa bonne gestion est une chose salutaire» apprécie Alphadjo Camara, l’un des participants à l’atelier.

Cette rencontre, qui va durer trois jours, est une suite logique des activités de gestion des questions liées à l’immigration, démarrées depuis la création de l’observatoire guinéen pour la migration.

Par Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.