Take a fresh look at your lifestyle.

Guinée – Médias : des coups de feu à Djoma Médias

0

Djoma Médias aurait été le théâtre d’un « échange de tirs » entre les agents de la CMIS chargés de sécuriser les lieux et un groupe de militaires, affiliés aux Forces spéciales, selon Mediaguinee. L’incident, selon ce média en ligne, s’est produit aux environs de 22 heures, ce samedi 09 octobre 2021.

« Deux agents présentés comme membres du Groupe des Forces spéciales (GFS) ont été hier samedi au siège de Djoma Médias, appartenant à l’ancien intendant général de la présidence de la République, Kabinet SYLLA ‘Bill Gates’. Il était 22 heures quand deux agents armés et encagoulés se sont présentés « sans mandat » pour, disent-ils, récupérer des véhicules. C’était sans compter avec [sur] la détermination des agents de la CMIS postés à l’entrée du bâtiment qui ont exigé un document aux visiteurs de nuit», écrit la quotidienne électronique guinéenne.

Mediaguinee ajoute que suite à cette opposition, le Colonel Balla SAMOURA, un des meneurs du coup d’État qui a évincé Alpha CONDÉ du pouvoir a été saisi. Ce dernier s’aurait aussitôt dépêché un renfort d’une « dizaine de pick-up ». Leur arrivée aurait soudainement déclenché les coups de feu « durant 1 minute » qui ont créé de « la panique » dans le voisinage.

L’incident aurait fait deux blessés de part et d’autre des belligérants. « Selon nos informations, deux blessés (un membre des Forces spéciales et un agent de la CMIS ont été dénombrés. Les deux ont été tous transportés à l’hôpital, ce dimanche (10 octobre 2021)», explique le média avant de mentionner : « Ce dimanche matin, on apprend que des hommes en tenue se sont rendus au domicile du commandant de la CMIS de Cosa, ont tous saccagé et emporté son adjoint (l’adjoint du Commandant de la CMIS de Cosa) et cinq (5) autres agents avec eux», conclut Mediaguinee.

Une source proche de Djoma que nous avons joint au téléphone a dit ne pas être au courant de cette histoire. La personne au bout du fil nous a indiqué avoir quitté les locaux du média à 21 heures, le soir de cet incident dont parle Mediaguinee.

À sa création en 2020, Djoma Médias a été considéré comme un média proche du pouvoir qui viserait à museler la presse privée, critique sur le troisième mandat d’Alpha CONDÉ. Ce média est pour le moment le seul qui, au-delà du meilleur traitement salarial, met son personnel dans des conditions de vie irréprochables.

De nombreux journalistes recrutés par ce média ont pu bénéficier soit d’un engin roulant, soit d’un appartement, soit les deux à la fois. Nous avons ainsi connu le départ d’Espace, de l’un de ses meilleurs chroniqueurs, Robert Sarah KOULÉMOU dit « Robi ».

Köyö Sentoh

Leave A Reply

Your email address will not be published.