Take a fresh look at your lifestyle.

Fin de la journée des droits des femmes : MORIBA ALAIN KONÉ promet une justice pour M’ma SYLLA

0

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux a promis de rendre justice à M’ma Sylla. MORIBA ALAIN KONÉ l’a fait savoir ce jeudi 31 mars 2022. C’était à l’occasion de la clôture du 08 mars, marquant la journée internationale des droits des femmes. Le ministre se souvient exactement de l’affaire M’ma Sylla.

 

«M’mah Sylla est cette femme qui a été victime d’un viol collectif orchestré par trois médecins non reconnus par l’ordre national des médecins de Guinée, selon son président, le professeur Hassan Bah. Les faits s’étaient produits au quartier Entag dans la commune de Matoto. Après avoir été violée, la jeune femme est tombée enceinte. Ses bourreaux ont décidé de la faire avorter. L’intervention chirurgicale a été mal faite, chose qui a entraîné son évacuation, grâce à l’implication des autorités à travers le ministère de la Santé et de l’hygiène publique. Malheureusement, M’ma Sylla n’a pas survécu. Il faut nécessairement rendre justice à la victime.», a promis MORIBA ALAIN KONÉ.

À la clôture de la journée internationale des droits des femmes, des satisfécits ont également été décernés à quelques femmes activistes qui se battent pour la protection des droits des femmes. C’est le cas de dame Marie GOMEZ, directrice générale adjointe de l’Office de protection du genre, de l’enfance et des mœurs.

L’histoire de M’ma Sylla choque également la dame Marie Gomez : «Je me rends compte que le travail que je fais est suivi par l’opinion publique d’où ce satisfecit. Toutefois, je m’engage à redoubler d’efforts pour lutter contre les auteurs des violences faites aux femmes et filles.»

Pour terminer, L’OPROGEM et le ministère de la Justice ont rappelé aux femmes et aux filles, l’importance de les saisir afin de briser le silence face à l’injustice dont elles sont victimes.

 

Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.