Take a fresh look at your lifestyle.

Entreprenariat féminin : à la rencontre de Kadiatou CONDE, présidente de l’Union Guinéenne des Femmes Vendeuses de Poissons

0

Il y a 11 ans que Kadiatou CONDE s’est lancé dans le business du poisson en vente en gros et en détail au grand marché de Matoto. Au-delà de cette activité de vente, elle a mis en place une association pour mieux structurer ce business.

Chaque jour, elle se présente à son lieu de travail dès qu’il fait 8 h. Après avoir débarqué ses poissons, elle les tris en différentes catégories avant de démarrer la vente. Son besoin d’autonomie, son envie de réussir sa vie et impacter sa communauté et l’importante place qu’occupe le poisson dans l’alimentation locale, l’ont poussée à se lancer dans cette activité et à créer son organisation.

En Guinée, plusieurs espèces de poissons sont consommées à l’état frais ou fumés. Ainsi, face aux difficultés liées au transport, à la conservation et à la distribution (manque d’infrastructures et d’équipements adéquats, instabilité de la desserte en électricité), une connaissance parfaite de la filière et de ses contraintes s’impose. C’est pourquoi d’ailleurs Kadiatou préfère les poissons fumés : « Les poissons fumés se conservent plus longtemps que les poissons frais, car on n’a pas de   frigo de conservation », explique-t-elle avant d’ajouter que son organisation regroupe plusieurs femmes venant de toute la Guinée.

À ce jour, de nombreuses portes se sont ouvertes pour elle avec de belles opportunités grâce à l’Union Guinéenne des Femmes Vendeuses de Poissons, ce qui permis aujourd’hui aux vendeuses de l’association d’exporter le poisson en Gambie, au Sénégal et ailleurs.

Se basant sur son expérience acquise dans le commerce du poisson et de ses voyages à l’étranger, madame Condé croit qu’il est permis d’user de tous les moyens légaux et licites pour réussir surtout lorsqu’on est femme, elle lance un appel d’encouragement à toutes les femmes de la Guinée à faire comme elle : « Je ne dirais pas de nos jours que ma vie est parfaite, mais si je suis épanouie, indépendante et considérée dans la société, c’est parce que j’ai de quoi vivre et cela inclus mon autonomisation financière ».

Son engagement, son optimisme, sa résilience face aux aléas de la vie et sa détermination, à réussir, font de madame CONDE kadiadou une référence pour la promotion de l’autonomisation et leadership féminin en Guinée.

Fodé CONDE

Leave A Reply

Your email address will not be published.