Take a fresh look at your lifestyle.

Éducation / École primaire de Bate-Nafadji : par faute de personnel enseignant, les élèves des différents niveaux se partagent les mêmes salles de classe

0

L’école primaire publique de Bate-Nafadji est l’une des plus vieilles écoles de la haute Guinée, construite depuis 1951, avant l’accession de la Guinée à sa souveraineté nationale. De sa construction jusqu’à nos jours, elle n’a reçu aucune rénovation digne de nom pourtant, elle reste confrontée à d’énormes difficultés notamment, le vieillissement des infrastructures, le manque de personnel enseignant. À cela s’ajoute, le manque de tables bancs dans les classes.

Connaissant l’état actuel de l’école, le directeur dit avoir adressé une lettre de soutien aux personnes de bonnes volonté, mais aucune suite favorable jusqu’à présent.

«Quand je suis venu à la tête de la direction, j’ai trouvé plusieurs manquements notamment au niveau de l’infrastructure, l’état de l’école n’était pas présentable et jusqu’à présent. C’est en cela que j’ai rédigé une lettre d’assistance adressée à la communauté, quelle est cette communauté ? Les personnes qui ont été le fruit de cet établissement de venir au secours, mais fort malheureusement, je n’ai pas eu de suite», a indiqué Aboubacar Demba DAFE, directeur de l’école.

Plus de cinq salles de classe contre quatre enseignants dont trois titulaires, le premier responsable de cet établissement plaide la communauté de leur venir au secours.

«En manque d’enseignant, il a fallu que nous mettions les trois groupes pédagogies ensemble dans une salle pour ne pas laisser les enfants divaguer comme ça sans enseignant. Le CP1 et CP2 dans une salle, CE1 et CE2 dans une salle et CM1 et CM2 dans une autre salle. Dans ce cas, je lance un appel à la communauté, car l’état fait son mieux, c’est la communauté qui doit venir au secours. La communauté doit vraiment nous aider pour que nous puissions avoir des enseignants communautaires sinon, nous souffrons énormément», a-t-il ajouté.

À rappeler que cette école primaire historique de la sous-préfecture de Bate-Nafadji a connu 17 directeurs de sa création jusqu’à nos jours et plusieurs hauts fonctionnaires et cadres du village sont passés la plupart, dans cet établissement public.

Mohamed II DIANÉ pour satinfos.com.

Leave A Reply

Your email address will not be published.