Take a fresh look at your lifestyle.

Création d’une direction nationale des cliniques privées : le ministre de la santé nous a empêchés de le rencontrer ( De Golé Béavogui)

0
Le président de la transition avait annoncé  la création d’une direction nationale des cliniques privées de Guinée lors des concertations nationales initiées par le CNRD. Les négociations avaient beaucoup avancé quand la fédération nationale des cliniques privées de Guinée s’est vue empêchée par le ministère de la santé et de l’hygiène publique selon Dr Golé Béavogui, pour des raisons qu’il ignore. Dans une interview accordée ce lundi 21 février 2022 à un journaliste du site d’information Satinfos.com, il est revenu sur les difficultés rencontrées pour rencontrer le ministre du tutelle.

«Le président avait pris en compte nos doléances pour la mise en place d’une direction nationale des cliniques privées de Guinée. Nous avons élaboré un cadre organique pour diriger cette direction. Nous avons adressé jusqu’à cinq lettres d’audiences au ministère de la santé et de l’hygiène publique. Malheureusement, on a toujours été bloqué. Le ministre a refusé de nous recevoir et de prendre en compte nos préoccupations», a regretté Dr Golé Béavogui, président de la fédération nationale des cliniques privées de Guinée, qui renchérit que le ministre du tutelle serait en train de s’opposer à une décision dont le président est favorable et qu’il serait d’ailleurs annonceur.

Poursuivant, le président de la fédération nationale des cliniques privées de Guinée nous a confié qu’une décision a même été prise, décrétant aussitôt la création d’une nouvelle direction qui cumule les établissements de santé publics et privés, chose que Dr Golé Beavogui trouve insensé et dangereux.

«Au delà du refus de nous recevoir après des accusés de réception de nos courriers envoyés, un décret a été pris et nous avons assisté à la création  d’une direction nationale qui cumule non seulement des établissements publics mais aussi  privés. Cela est anormal et c’est une manière de nous écarter du processus», regrette le premier responsable de la fédération nationale des cliniques privées de Guinée.

Pour Dr Golé Beavogui, il faut nécessairement créer une direction nationale des cliniques privées de Guinée pour les raisons qu’il explique : «Il faut le faire et équiper les cliniques privées des équipements publics. C’est pour assister l’État dans la prise en charge des cas de maladies. Il y a aussi assez de cliniques clandestines. La création d’une direction va aussi permettre d’assainir le secteur et éviter les cas de morts dans beaucoup d’établissements de santé privés comme le cas de M’mahawa Sylla, cette femme décédée après avoir été opérée dans un espace de santé privé à Entag dans la commune de matoto», a-t-il expliqué.
Il conclu par dire que les cliniques privées aux  côtés de l’État évitent aussi d’évacuer des malades et payer des sommes colossales à l’étranger.
Justin Leno
Leave A Reply

Your email address will not be published.