Take a fresh look at your lifestyle.

CPI : des experts africains ne s’attendent pas au mieux après le départ de Fatou BENSOUDA

0

Le mandat de Fatou BENSOUDA, procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) a pris fin mardi 15 juin 2021. Elle a été immédiatement remplacée par Karim KHAN ce mercredi, 16 juin. Elle a été nommée par consensus en 2011.

 

De l’avis de certains analystes africains, la succession de Fatou BENSOUDA n’apportera aucun changement au statu quo actuel à la CPI. « …, on ne peut pas s’attendre à ce que le nouveau procureur, …, puisse faire mieux que Fatou BENSOUDA dans la mesure où ce nouveau procureur est connu pour avoir défendu des criminels comme Charles Taylor et d’autres », indique Adama GAYE avant de faire ce constat : « on a l’impression que cette Cour avance sans savoir où elle va. Et sa crédibilité est plus que jamais remise en question« .

Des dossiers sur la table

À peine installé, le 3e procureur de la justice internationale a du pain sur la planche. Il doit faire face aux dossiers tels que les crimes commis en Palestine (par Israël) et celles des États-Unis en Afghanistan. Ce qui cause déjà problème puisque les États-Unis ne sont pas signataires de la charte de la Haye.

Que des échecs pour BENSOUDA

Après 9 ans de règne, le bilan de Fatou BENSOUDA est jugé catastrophique par des analystes. Toujours, selon notre analyste et homme politique sénégalais (Adama GAYE), « la Cour pénale internationale a fait plus de show, plus de procès spectaculaires. Mais à l’arrivée, elle fait toujours du chou blanc. L’élan, l’enthousiasme qu’il y avait autour de la Cour pénale internationale est retombée. Il ne manque pas d’entités ou d’États qui s’opposent à elle. Madame BENSOUDA, après de neuf ans de présence à la tête du parquet de la Cour, ne part pas avec un bilan élogieux ».

 

Il est aussi reproché à la CPI de n’avoir jugé que d’hommes d’État africains. Le dernier cas en date est celui de l’ancien président ivoirien (Laurent GBAGBO) et de son ministre de la jeunesse (Charles Blé GOUDÉ). La Gambienne a eu un acharnement fou contre ces deux personnalités qui ont attendu par deux fois leur acquittement définitif.

 

Köyö Sentoh

Leave A Reply

Your email address will not be published.