Take a fresh look at your lifestyle.

Cour d’appel de kankan : Nanfo ismel DIABY est enfin libre 

0

« Si le tribunal de première instance de kankan avait appliqué la loi dans toute sa rigueur, Nanfo aurait dû être condamné seulement au paiement d’une somme de 50.000 fg, mais très malheureusement le tribunal de première instance lui a condamné arbitrairement» déclare M. Mohamed 2 Kourouma, avocat de Nanfo.

Marié à quatre femmes et père de vingt un (21) enfants, Nanfo ismel DIABY est l’un des promoteurs de l’alphabet N’ko à kankan . Il a été interpellé en situation de prière lors de la fête du ramadan dernier, le 13 mai 2021 par la police, d’avoir troublé à l’ordre public.
Puisqu’il s’agit de lui qui prie en manikakan, le secrétariat général des affaires religieuses de la République de Guinée lui a interdit toutes les activités liées à la religion musulmane à travers un arrêté qui date du 30 juillet 2020.

Condamné à un an d’emprisonnement dont six mois à sortie de sursis depuis le 26 mai 2021 par le tribunal de première instance de kankan , son procès en appel a été ouvert depuis le 6 octobre dernier.
Pour la clôture de ce procès, Nanfo ismel DIABY a été libéré par la cour d’appel de kankan ce mardi 12 octobre 2021.

Son avocat félicite les magistrats de kankan pour le résultat de son client.

« les juges de la cours d’appel de kankan viennent encore une fois montré au peuple de Guinée et à l’opinion internationale qu’en Guinée, il y a des bons magistrats par ce que c’est le droit qui a été dit. L’arrêt de la cour d’appel de kankan a considéré que les comportements ou les gestes de Nanfo ne sont pas constitutifs de trouble à l’ordre public donc sur ce point, il n’y a pas d’infraction à la loi, c’est pourquoi il a été renvoyé à la fin de la poursuite» a-t-il déclaré M. Mohamed 2 Kourouma, avocat de Nanfo avec le visage serré avant de s’attaquer au tribunal de première instance de kankan.

Pour cet avocat au barreau de Guinée, c’est le tribunal de première instance de kankan qui n’a pas appliqué la loi et c’est pourquoi Nanfo a été emprisonné.

« Si le tribunal de première instance de kankan avait appliqué la loi dans toute sa rigueur, Nanfo aurait dû être condamné seulement au paiement d’une somme de 50.000 fg, mais très malheureusement le tribunal de première instance lui a condamné arbitrairement»

Ils étaient très nombreux dans la salle d’audience, les membres de sa famille et ses adeptes, l’une de ses femmes se réjouit à la libération de son mari

«  je suis très contente aujourd’hui mon mari a fait plusieurs mois en prison. Il n’a pas été d’accord pour le premier jugement au tribunal de première instance de kankan et la situation était renvoyée à la cour d’appel ici, je suis très heureuse et nous avons confiance maintenant aux juges de Guinée, car c’est avec la loi qu’ils se sont référés pour trancher»  nous a confié avec le sourire au visage Kadiatou Sangaré épouse de Nanfo ismel DIABY.

Pour la cour d’appel de kankan, Nanfo ismel DIABY n’a troublé aucun ordre public, il devrait tout simplement payer 50.000 fg comme amende pour avoir violé l’arrêté du secrétariat général des affaires religieuses qui lui a interdit à ne pas exercer les activités au nom de l’islam et par conséquent, il ne devrait pas être en prison.

C’est à 14 h 25 que Nanfo est sortie de la maison centrale de kankan en présence de ses adeptes qui étaient aux alentours de la cour.

Kankan, Mohamed II DIANÉ pour SATINFOS.COM

Leave A Reply

Your email address will not be published.