Take a fresh look at your lifestyle.

Coup d’État militaire : Le RPG n’est pas loin de la déchirure

0

Ça sent le chaos au sein du RPG. Avec la chute d’Alpha CONDÉ, les esprits semble s’échauffer au sein du parti qui l’a porté au pouvoir pour un règne de plus d’une décennie. Après les contestations nées du communiqué « laconique » du Bureau politique national, un des cadres du parti vient de publier une tribune dans laquelle il règle ses comptes avec d’autres cadres du parti. Alpha Oumar KÉÏTA, puisqu’il s’agit de lui, accuses ces cadres d’avoir « trahi » Alpha CONDÉ. Il met quiconque au défi de contrecarrer ses accusations. L’ancien préfet de Faranah menace de tout déballer.

Nous vous laissons lire cette tribune…

Le tout-puissant continuera à éteindre tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à me nuire. Après tout le sacrifice sincère que j’ai consenti, tout le risque que j’ai pris pour sauver le RPG partout où je suis passé, de Forécariah depuis 1987 en passant par matoto ( yimbaya Tannerie) où je fus élu à l’unanimité secrétaire général de section, jusqu’à Faranah où risquant même ma vie comme préfet, j’ai tiré ce parti du trou où il finissait. Après tout cela, avec le mensonge, vous m’avez fait ce que vous avez pu. J’ai dit : si un seul jour moi, je n’ai pas trahi ce parti, que Dieu soit mon vengeur…

Aujourd’hui, je sais que la justice de Dieu a commencé, ceux parmi vous qui sont hors du pays, sont sous stricte surveillance, même s’ils sont mourant sur un lit. Votre clan a divisé le RPG et l’a détruit, ceci à fait que l’armée à osé, ce ne sont pas les militaires qui ont trahi le PRAC, c’est vous, c’est vous qui l’avez trahi et affaibli, ayant eu marre de vous, il s’est cherché. Il a eut raison de faire comme il l’a fait, mais vous, vous le payerai et très cher. Parce que vous avez volé, vous avez détruit des innocents, vous payerez, parce que vous avez été surtout méchants, vous payerez, vous avez méprisé tous les alliés politiques, même la majorité des militants à la base, c’est pourquoi comme moi personne ne voulait plus de vous. Sans aucune envergure sociale, vous ne pouviez mobiliser nulle part, même dans vos préfectures natales. Vous n’étiez que l’ombre de votre petit nombre et surtout l’ombre de votre médiocrité morale. Moi, je le dit avec aisance parce que j’ai été innocemment victime de votre bassesse, personne ne peut dire ce que j’ai fait de mauvais, vous êtes venu mentir sur moi, et le PRAC vous a bien dit de me laisser tranquille, vous avez tenu à ce qu’ils nous enlève le gouverneur et moi alors que nous n’avons rien fait de mauvais. Qui pourra dire ce qu’on a fait de mauvais ? Qu’il le dise.

Simple haine et méchanceté. Mais contre vous toute ma fureur et celle de Dieu. Vous avez juré de me détruire, Dieu à commencé à vous éteindre. Parce que comme vos clients, je ne déposais pas d’enveloppes à la fin du mois, oui, vous l’avez chuchoté et j’ai entendu. Mais ce que je n’ai pas eu pour moi-même, je ne saurais avoir cela pour autrui, tout le monde sait que là où j’étais même la taxe de marché n’était pas payée à la commune. Même mon carburant, souvent, me manquait, vous le saviez, mais naturellement mauvais, vous m’avez ennuyé, Dieu a commencé à vous nuire et ce sera éternel, votre descente aux enfers. Et puis votre liste est disponible, votre clan qui a trahi

ALPHA CONDE, en chiffonnant sa gouvernance, faisant du vol et de la corruption votre sinistre méthode de gérer, le moment venu, j’afficherai cette liste, pour le moment, je dois pas obstruer les travaux de certaines structures… Je ne vous lâcherai jamais, parce que c’est vous qui m’avez provoqué. Si je ne vous dénonçais pas, c’est parce que je ne voulais pas éclabousser la gouvernance, car j’avais du respect pour certains et pour l’image du parti. Vous savez que même au PRAC j’ai toujours dit ce que je pense, parce que moi, je mens pas, vous le savez. Désormais, la Guinée vous connaîtra et elle vous demandera des comptes parce que vous l’avez volé et vous avez nui à plusieurs Guinéens innocents.

Vous qui n’avez fait que marchander les postes et les promotions, faisant de la signature du PRAC, votre capital de commerce, vous enrichissant ainsi cruellement, vous n’avez aidé aucun militant sans argent, pourtant les militants, méritaient mieux. Aujourd’hui, la Guinée vous demande de remettre à sa place tout ce que votre cruelle malhonnêteté vous a donné. Après quoi, la prison vous recevra. Parce que la justice ne vous épargnera pas sa rigueur. Vous traduire en justice, n’est pas une chasse aux sorcières. C’est mettre la Guinée dans ses droits. Vous, vous êtes des sorciers non des sorcières. (J’attends votre moindre réplique pour commencer à étaler vos faits les plus nauséabonds.)

ALPHA OUMAR KEITA

Celui que vous avez estampillé par vos calomnies comme étant mauvais.

Leave A Reply

Your email address will not be published.