Take a fresh look at your lifestyle.

Coup d’État militaire en Guinée : Thierno Monénembo veut qu’Alpha CONDÉ « passe devant un véritable tribunal »

0

 

Alpha CONDÉ et son pouvoir sont tombés dans les mains de l’armée le dimanche 05 septembre 2021, après près de onze (11) ans de règne. Son pouvoir avait fait montre d’une forte répression contre les opposants à son troisième mandat. Arrestations et détentions arbitraires, gabegie financière, corruption, ont marqué ces derniers temps à la tête de la République de Guinée, comme le Chef de la junte au pouvoir l’a déclaré à plusieurs reprises.

Après sa chute, le célèbre écrivain guinéen, Tierno Monénembo BAH a adressé un message aux putschistes. Selon lui, les militaires doivent s’atteler à ce qu’Alpha CONDÉ soit traduit en justice que de lui faire subir une quelconque humiliation.

« Il [ne] faut pas faire subir à Alpha CONDÉ ce qu’il a fait subir à ses opposants et à ses détenus. Il faut respecter sa vie, il faut respecter sa dignité et son honneur. Mais il faut qu’il passe devant un tribunal, un véritable tribunal. Il faut qu’il justifie sa gestion, il faut qu’il justifie sur la répression sauvage qui a causé certains morts depuis qu’il est au pouvoir », a écrit l’auteur de  » Les Crapeaux-Brousse » ou de « Les écailles du ciel« .

Lorsque Monénembo parle de « véritable tribunal » pour juger Alpha, il faut forcément penser à la CPI, Cour pénale internationale. En Guinée, aucune juridiction ne dispose de ces compétences, même pas pour le cas des ministres. La Haute Cour de Justice qui devrait jouer ce rôle, n’a jamais vu le jour, malgré les nombreuses promesses d’Alpha CONDÉ. Un budget a même été voté pour cette institution, dans la récente loi de finances rectificatives 2021.

Les putschistes qui ont présenté la justice comme « boussole » pour gouverner la Guinée vont-ils pouvoir mettre en place cette Haute Cour de Justice ? Attendons de voir.

Köyö Sentoh

Leave A Reply

Your email address will not be published.