Take a fresh look at your lifestyle.

Conakry : À la rencontre des handicapés qui veulent plus quémander

0

Dans les rues de Conakry, l’on rencontre des personnes handicapées de tout genre dans la circulation. Certaines portent des petits sacs à plastiques à la quête du moindre passage des personnes à mobilité normale pour leur demander des sommes d’argent.

Un handicapé sous anonymat se confie à nous: «Regardez mon état. J’ai pas de pieds ni de bras. Comment puis-je exercer une activité avec mon état ? Je suis condamné à quémander.», a-t-il résumé, poursuivant que son état ne lui permet pas d’exercer une activité génératrice de revenus comme d’autres handicapés qui s’efforcent.

Cependant, certains handicapés dans la même situation n’en peuvent plus. Ils sont souvent marginalisés, pointés du doigt pour leur comportement à quémander au quotidien. C’est pourquoi ils ont décidé de conjuguer leurs efforts afin de ne plus être à la merci des autres. Leur métier, la couture et la cordonnier. Nous a expliqué Tamba Bernard Tenguiano président du groupe Wakilaré, qui a associé ses semblables à ses ambitions.

Poursuivant, Tamba Bernard Tenguiano a interpellé d’autres handicapés à s’efforcer à être indépendants en essayant de trouver un travail à faire, petit qu’il soit.

Justin Leno

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.