Take a fresh look at your lifestyle.

Climat : La Guinée poursuit la deuxième édition de la campagne de reboisement 2021

0

 

Dans le cadre de la poursuite de l’initiative présidentielle, la deuxième édition de la campagne de reboisement se poursuit sur l’étendue du territoire national.

Ce samedi encore, 3 000 plants ont été mis à terre sur le site de Wonkifon dans la préfecture de Coyah. C’est le secrétariat général des affaires religieuses qui a présidé au lancement de cet acte de conservation de la nature voulu par le gouvernement guinéen en partenariat avec des ONG de préservation de l’environnement « C’est une fierté pour aujourd’hui de pratiquer un des éléments importants dans nos religions musulmanes et chrétiennes, surtout dans un endroit où les espèces d’arbres sont menacées de disparition par les activités anthropiques effectuées par les habitants comme ici à Wonkifon. Le reboisement est un acte citoyen. Celui qui plante un arbre est un patriote qui a aussi ajouté quelque chose à la nature. Toutes les parties prenantes doivent s’impliquer » invite Aly Jamal BANGOURA ministre secrétaire général des affaires religieuses.

Cette campagne de reboisement a démarré depuis le mois de juillet dernier. À date, un espace important a déjà été reboisé grâce aux différents départements ministériels, les ambassades et institutions du pays «depuis le lancement, on a pu reboiser une étendue de trois hectares avec un écartement de deux fois deux, ce qui fait 5000 plants. À date, on a 7 hectares au total qui sont entièrement reboisés ce qui nous fait 14 722 plants mis au sol » a expliqué Mamady Aminata Touré coordonnateur de cette campagne de reboisement.

Le reboisement voulu par le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’environnement, des eaux et forêts se fait en prélude à la conférence internationale des Etats sur le climat la COP26 prévue en novembre prochain à Glasgow au Royaume-Uni. Le chef de l’État guinéen Alpha Condé dirige la présidence africaine actuelle pour les énergies renouvelables. Les actions de préservation de l’environnement doivent se multiplier, sollicitent Oyé Guillavogui, ministre guinéen de l’environnement, des eaux et forêts.

JUSTIN LENO

Leave A Reply

Your email address will not be published.