Take a fresh look at your lifestyle.

AGRESSION SEXUELLE SUR UNE JEUNE FILLE A ENTAG : Les deux médecins mis en cause non reconnus par l’ordre national des médecins de Guinée sont écartés de la profession( Pr HASSANE BAH)

0

C’est peut-être difficile à croire, mais les deux personnes mises en cause dans l’agression sexuelle sur une jeune fille à Conakry ne sont pas enregistrées à l’ordre national des médecins de Guinée. C’est le professeur Hassane BAH, président de l’ordre national des médecins de Guinée qui l’a fait savoir ce lundi 18 octobre 2021. À cet effet, l’institution a décidé de les écarter de l’exercice du métier de médecin puis a interpellé les autorités afin que justice soit faite.

« L’ordre des médecins de Guinée a décidé de briser le silence. C’est la première fois que l’institution prend la parole depuis l’agression sexuelle commise sur une patiente au quartier Entag. Vous savez bien que la profession de médecin est régie par des règles et principes. Je regrette et déclare que cet acte est une contrainte aux valeurs de la déontologie médicale» s’indigne Pr Hassane BAH, président de l’ordre national des médecins de Guinée.

L’indignation est plus que forte chez la corporation, mais surtout chez les parents de la victime.

« A cet effet, nous avons décidé d’écarter de l’exercice du métier de médecin, les deux mis en cause que nous qualifions de soi-disant médecins parce qu’ils ne le sont pas de manière légale» renchérit Professeur Hassan BAH, président de l’ordre national des médecins de Guinée.

À date, l’ordre national des médecins de Guinée a décidé de se constituer en partie civile pour porter assistance à la victime sexuellement agressée.

Justin Leno

Leave A Reply

Your email address will not be published.